Un point sur les plaques du fer à lisser

Les plaques du fer à lisser sont en quelque sorte le liant entre vos cheveux et l'appareil, puisque ce sont celles-ci qui vont venir s'appliquer directement sur votre chevelure, tout en conduisant la chaleur de la résistance thermique qui se trouve en dessous. C'est l'élément central, et elles ont de ce fait un rôle essentiel à jouer, ce qui explique pourquoi on doit choisir son fer à lisser en fonction de leur aspect.

Mais c'est une question que nous aborderons un peu plus tard au cours de ce dossier. Pour le moment, nous allons nous intéresser à l'aspect technique des plaques, et aux caractéristiques générales qui les concernent. Celles-ci ne sont pas les mêmes selon les appareils, et ces différences sont de plusieurs natures.

Techniquement, des plaques, c'est quoi ?

Les plaques sont donc deux éléments parfaitement plats et nos cheveux vont venir se glisser entre ces deux plaques pour être ensuite lissés.

On va appliquer une pression plus ou moins forte à ce niveau pour obtenir un joli lissage, ou tout autre effet de coiffure. Vous verrez en effet un peu plus tard que lisser n'est pas la seule fonction de cet appareil, il revêt bien des caractéristiques comme vous pourrez le constater.

Elles n'ont pas toujours les mêmes caractéristiques, notamment en matière de taille. On pourra passer du simple au triple à peu de chose près, en fonction de sa chevelure et de la manière dont on utilisera son fer à lisser.

Des revêtements qui font toute la différence

Autrefois, les plaques étaient simplement métalliques, ce qui les rendait certes efficaces, mais fortement dommageables pour la fibre capillaire. Agressée, celle-ci avait tendance fréquemment à se dessécher de façon irrémédiable à force d'utiliser fréquemment son fer à lisser.

De ce fait, les concepteurs ont mis en place de nouvelles technologies concernant le revêtement des plaques, en utilisant d'autres matériaux mieux adaptés, n'abîmant pas la fibre naturelle du cheveu, et même parfois la rendant plus belle et plus lisse au micro près. L'aspect n'en est que plus ravissant.

Celles-ci peuvent éventuellement être dotées d'un peigne mais il y a plusieurs écoles en la matière. Certaines auront une préférence pour ce petit accessoire supplémentaire, d'autres non. C'est une question de prise en main avant tout et d'habitude. Certains peignes chauffants ont aussi la possibilité de faciliter le lissage en le rendant plus rapide et moins fastidieux, apportant un peu de chaleur à la mèche au moment de son passage dans celui-ci, facilitant donc le travail des plaques par la suite.