L'histoire et l'évolution du fer à lisser dans le temps

Commençons notre dossier totalement consacré au fer à lisser en effectuant un retour en arrière dans l'histoire de cet appareil, afin de comprendre quand, pourquoi et comment celui-ci a été inventé, et lancé sur le marché.

Son histoire ne date en effet pas d'hier, puisque les premiers éléments chauffants ayant pour but de rendre les cheveux plus raides ou en tout cas servant à les mettre en forme datent de près de 140 ans, plus précisément de l'année 1872. Ce fut les débuts de ces accessoires qui auparavant était bien rudimentaires face aux fers à lisser plus sophistiqués et électriques que nous connaissons aujourd'hui. Et fort malheureusement pour ces femmes pionnières, que de dégâts ont été faits sur ces chevelures d'antan avec ces dispositifs !

Les premiers balbutiements du fer à lisser

C'est Erica Feldman qui en premier, en 1872 donc, a eu l'idée d'utiliser deux éléments chauds, en fer, qui une fois apposés sur le cheveu pouvaient lui donner une forme et un aspect particuliers.

Ainsi, cette idée de chauffer la chevelure à l'aide d'un accessoire pour en faire ce que l'on veut n'a rien de récent comme vous pouvez le constater. Cependant, il en a fallu du temps pour que les étapes soient franchies.

On a ensuite vu en 1912 le tout premier fer à lisser arriver, à proprement parler. Celui-ci était doté de deux parties métalliques plates pouvant être assimilées à nos fameuses plaques, reliées l'une à l'autre par une charnière, afin de former une pince pour attraper la chevelure et la lisser. Cela ressemble déjà à ce que nous utilisons aujourd'hui, avec les technologies en moins... ainsi que la conscience que cela pouvait abîmer considérablement les cheveux.

L'arrivée des appareils électriques

C'est quand cet appareil est devenu électrique que l'on a pu enfin l'utiliser d'une manière plus pratique et surtout plus sûre. On a remplacé le métal nu par d'autres matériaux plus sûrs pour le cheveu comme la céramique par exemple, ou la tourmaline, de vrais tournants dans le domaine du fer à lisser, qui n'ont fait leur apparition qu'il y a une quinzaine d'années. Auparavant, même les grandes marques ne proposaient que des matériaux pouvant endommager la fibre capillaire. Mais à cette époque, on n'utilisait pas le lisseur avec la même intensité qu'on le fait aujourd'hui, ce qui explique pourquoi les concepteurs se sont intéressés relativement tard à l'art et la manière de fabriquer ces fers à lisser modernes.

Et enfin aujourd'hui nous y sommes : ce petit appareil fait partie intégrante de notre quotidien, il se décline dans des modèles variés, de plus en plus sophistiqués, pour que chacune puisse trouver son lisseur idéal, selon les circonstances ainsi que son type de cheveux. On est loin des deux barres de fer plates chauffées à la braise du XIX ème siècle n'est-ce pas ?