L'utilisation du rayonnement infrarouge pour les fers à lisser

La première question à se poser est la suivante : qu'est-ce que les infrarouges ? Il s'agit d'un rayonnement que nous connaissons parfaitement bien. Il se situe sur le spectre lumineux, à son extrémité, et s'oppose aux ultraviolets, ou UV, que nous connaissons également fort bien. Ces deux rayonnements ont un point commun : ils sont tous deux générés par l'astre solaire, et nous y sommes donc confrontés au quotidien. Aujourd'hui, les infrarouges sont utilisés en tant que technologie dans les fers à lisser.

C'est désormais l'une des fonctions les plus répandues concernant ces appareils, on retrouve donc cette technologie de manière massive dans les fers professionnels.

Comment ça marche ?

Le fer à lisser va donc émettre ce rayonnement, que l'on nomme aussi infrared heat, soit chaleur infrarouge, pour permettre aux cheveux un lissage optimal. L'avantage, c'est que cette chaleur sera bien plus homogène, en permettant une chauffe de l'intérieur vers l'extérieur du cheveu.

Le but est d'éviter d'endommager la partie externe du cheveu qui est plus sensible. Ainsi, on évitera d'abîmer la fibre, et celle-ci restera visuellement plus belle et en meilleure santé. Plus de souci de dessèchement, vous êtes splendide et vos cheveux vous remercient, car ils ont été manipulés avec douceur, tout en se soumettant au lissage sans broncher. Parfait non ?

Des qualités indéniables

Plus doux, mais aussi plus brillants et plus faciles à mettre en forme, et ce de manière durable, c'est le rêve de toute amatrice de coiffure rapide et facile n'est-ce pas ? Cette chaleur qui se propage en douceur comme celle du soleil vous permettra ainsi d'utiliser votre fer au quotidien sans que cela ne représente un risque pour la fibre capillaire.

Finie la surchauffe de vos cheveux, ceux-ci ne souffriront plus d'un excès de chaleur, et seront respectés tout au long de votre lissage. Difficile de demander mieux à notre appareil n'est-ce pas ?